Samedi 30 mai 2020 | Dernière mise à jour 17:50

Jura Ils font la fête, volent des autos et les brûlent

En Ajoie et dans la vallée de Delémont, plusieurs voitures ont été retrouvées calcinées. La police a pu arrêter les auteurs.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ils volaient des véhicules pour rentrer de soirée puis les brûlaient pour effacer toute trace de leur implication avant de les abandonner dans les forêts de l'Ajoie et de Delémont. Une cabane forestière avait également été retrouvée brûlée. Tous ces méfaits ont été commis entre l'automne 2017 et la mi-janvier 2018.

Dans le cadre d’une enquête menée par la gendarmerie jurassienne, plusieurs vols de véhicules ainsi que les trois incendies ont été élucidés. Des vols de plaques d’immatriculation ont également été mis à jour ainsi qu’une multitude d’infractions à la loi sur la circulation routière et infractions à la loi sur les stupéfiants, tant dans la région que dans d’autres cantons, communique la police jurassienne ce vendredi 27 avril 2018.

Plusieurs auditions ont été effectuées permettant d’impliquer sept personnes. Toutes ces personnes sont dénoncées à la justice dont deux au Tribunal des mineurs. Dans un premier temps, deux personnes ont été placées en détention provisoire puis ont été remises en liberté. (nxp)

Créé: 27.04.2018, 12h59

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.