Dimanche 5 juillet 2020 | Dernière mise à jour 02:34

Canton des Grisons Une fillette de sept ans se tue en jouant à Flims

Une fillette de sept ans jouait lundi sur une sculpture en bois d’environ 1,5 mètre de haut lorsque cette dernière s’est renversée. Grièvement blessée à la tête, elle n’a pas survécu.

La police cantonale des Grisons et le procureur ont ouvert une enquête sur les circonstances de l’accident.

La police cantonale des Grisons et le procureur ont ouvert une enquête sur les circonstances de l’accident. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une fillette de sept ans qui jouait s'est fait écraser par une sculpture en bois à Flims (GR) lundi. Grièvement blessée, elle a succombé à ses blessures.

L'enfant et ses parents se trouvaient à la station inférieure des remontées mécaniques de Flims en fin de matinée. Elle jouait sur une sculpture en bois d'environ 1,5 mètre de haut. Celle-ci s'est renversée.

Ouverture d'une enquête

L'enfant, grièvement blessée à la tête, a été immédiatement prise en charge, puis transportée à l'hôpital cantonal des Grisons, a indiqué la police cantonale des Grisons. Malgré tous ces efforts, l'enfant est décédée. Les proches ont reçu des soins psychologiques de la Care Team Grischun.

Les circonstances exactes qui ont conduit au renversement de la pièce en bois ne sont toujours pas claires. La police de Flims recherche des témoins. La police cantonale des Grisons et le procureur ont ouvert une enquête. (ats/nxp)

Créé: 01.06.2020, 19h09

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.