Dimanche 8 décembre 2019 | Dernière mise à jour 08:14

Drame familial en Savoie Le fils entendu: soupçon de préméditation

Le jeune de 24 ans soupçonné d'avoir abattu son père et son frère de huit ans jeudi près de Courchevel a été entendu dans la nuit en garde à vue.

Image: Google Street View

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les enquêteurs étudient l'hypothèse d'une préméditation, a-t-on appris auprès du parquet de Chambéry vendredi. Une enquête de flagrance pour assassinat a été ouverte après la découverte des deux corps car «on a des éléments laissant penser qu'il y a préméditation», a déclaré la substitut du procureur Gwenaëlle Terrieux.

Le suspect, arrêté au domicile familial de Bozel et placé en garde à vue à la gendarmerie d'Albertville, a fait l'objet d'une première audition dans la nuit. Il est soupçonné également d'avoir grièvement blessé son deuxième frère de 17 ans, dont le pronostic vital était engagé. La mère du suspect, qui a été hospitalisée et n'a pas encore pu être entendue, serait arrivée au domicile alors que son fils était en train de tirer sur ses proches ou qu'il venait de le faire, a ajouté Mme Terrieux. Elle a pu s'enfuir et donner l'alerte.

«Tous les décès sont liés à des tirs par arme à feu», a poursuivi la magistrate, précisant que l'arme a été retrouvée au domicile. Les corps, qui ont été retrouvés dans des pièces différentes, doivent être autopsiés samedi.

Créé: 27.07.2012, 10h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.