Mardi 22 octobre 2019 | Dernière mise à jour 19:06

Bourgogne Ils ont fini par sauver «Billy»!

Alors que le chien coincé depuis six jours dans une galerie sous un canal semblait condamné, il en a été sorti vivant ce mardi.

L'animal a pu être extrait de son piège après avoir fait baisser le niveau des eaux du canal.

L'animal a pu être extrait de son piège après avoir fait baisser le niveau des eaux du canal. Image: Facebook Medlinya Menior

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lundi, une décision de la préfecture de Côte d'Or semblait condamner Billy. Elle avait annoncé renoncer à faire appel à des spéléologues pour sauver le petit chien, coincé depuis mercredi dans une galerie passant sous le canal de Bourgogne. Un plongeur s'y était en effet retrouvé lui-même bloqué en tentant de le secourir et avait dû être sorti de là par ses collègues.

Mais ce mardi 9 avril, «Le Bien public» a annoncé que le petit chien était sauvé. Quelques instants plus tard, «Le Dauphiné» publiait une vidéo du sauvetage.

En fait, suite à une mobilisation, notamment de personnalités comme Rémi Gaillard et Julien Courbet, des spéléologues sont tout de même venus sur place lundi soir. Mais ils n'ont pas eu de contact visuel avec l'animal qui n'a plus été entendu depuis lundi 16 heures. Ils ont abandonné à 22 heures. Ce mardi, Voies navigables de France a fait baisser le niveau du canal afin de faciliter les recherches, ce qui a permis de creuser pour atteindre le chien. Il a été sorti vivant de la galerie et amené chez un vétérinaire.

Créé: 09.04.2019, 15h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.