Jeudi 22 août 2019 | Dernière mise à jour 13:12

Thaïlande Il finit en prison... pour avoir ramassé un smartphone par terre!

Un jeune routard britannique s'est fait accuser de vol pour avoir ramassé un combiné abandonné devant l'aéroport. Revenu en Grande Bretagne, il témoigne.

Chris Dodd, souriant après sa mésaventure en Thaïlande. Outre dix jours de liberté, il a perdu également sa toison.

Chris Dodd, souriant après sa mésaventure en Thaïlande. Outre dix jours de liberté, il a perdu également sa toison. Image: Twitter/DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un routard britannique, arrêté et incarcéré en thaïlande il y a une dizaine de jours pour vol de smartphone, a pu passer Pâques en famille, indique BBC News. Il raconte avoir vécu une situation ubuesque et ne devoir sa liberté qu'aux 20 000 livres rassemblés par ses proches.

Chris Dodd, 29 ans est originaire de Poole, une ville côtière d'Angleterre. Il raconte qu'il était sur le point de grimper dans un taxi devant l'aéroport de Chiang Mai lorsqu'il a remarqué un smartphone sur le sol. Sa (mauvaise) décision est d'avoir ramassé l'appareil et quitté les lieux dans l'idée d'essayer de contacter son propriétaire une fois arrivé à son hôtel. Trop tard, le jeune homme avait été repéré par une caméra de surveillance et la police l'attendait déjà pour l'intercepter.

Nu et tondu

«J'ai été complètement déshabillé, tondu (Chris portait des dreadlocks qu'il a pu conserver, ndlr) et incarcéré. On m'avait juste jeté une couverture. Je me suis retrouvé dans une cellule bondée. Personne ne parlait anglais, c'était intimidant. Je devais me battre pour me trouver une petite place sur le sol. Je me suis retrouvé dans un enchevêtrement de jambes.»

«De l'argent sur la table»

Chris risquait une condamnation pouvant aller jusqu'à 5 ans de prison ferme. Heureusement les charges qui pesaient sur lui ont été abandonnées et il a pu être rapatrié. Au micro de la BBC, Chris Dood a précisé que son avocat lui avait expressément conseillé de quitter le pays toute de suite après sa libération. Son père a précisé qu'avoir mis de l'argent sur la table a certainement aidé, mais c'est surtout d'avoir pu s'offrir les service d'un excellent avocat.

Créé: 22.04.2019, 07h56

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.