Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 21:34

Jura bernois Sa folle course-poursuite le conduit en prison

Un jeune cambrioleur français paie cher trois minutes de rodéo routier avec une patrouille de la police bernoise: presque trois ans d'emprisonnement.

Le malfrat s'est enfui en prenant le col du Pierre-Pertuis, direction Tavannes (BE).

Le malfrat s'est enfui en prenant le col du Pierre-Pertuis, direction Tavannes (BE). Image: Google Street View

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Racontée par la police bernoise, la course-poursuite qui s’est produite à Sonceboz le 1er février dernier était impressionnante: «Alors qu'une patrouille s'approchait du véhicule à la rue des Prés, le conducteur a accéléré et tenté de se soustraire au contrôle de police. La voiture est partie à grande vitesse et en effectuant des manœuvres risquées, de la rue du Collège au carrefour de la Couronne, avant de prendre la rue du Pierre-Pertuis, en direction de Tavannes».

Sirènes et feux bleus allumés, les patrouilles s'y sont mises à plusieurs pour stopper la voiture après le col du Pierre-Pertuis, côté Tavannes. Les deux occupants de la voiture ont été arrêtés, alors que leur complice en fuite à pied après une tentative de cambriolage d'une villa était déjà aux mains de la police.

À 110 km/h

Pour le conducteur de la voiture, la sentence prononcée mercredi est lourde: 34 mois de prison ferme. Selon Le Quotidien Jurassien, le Tribunal régional Jura bernois-Seeland l'a condamné pour délit de chauffard et vols en bande, mais c’est la course-poursuite qui a pesé le plus lourd: le prévenu a dépassé les 110 km/ en milieu d’après-midi en plein village.

Alors que le trafic était dense un jeudi, le fugitif de 22 ans issu d'une communauté de gens du voyage avait brûlé un stop et un feu rouge. En procédant à des dépassements jugés téméraires, il s’est comporté comme un chauffard en mettant clairement en danger la population. Selon le QJ, il est ressorti de l'audience effondré.

Créé: 18.10.2018, 09h56

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.