Lundi 25 mai 2020 | Dernière mise à jour 07:49

Jura Il faisait le fou en quad sur la place d'armes

Un civil zélé s'était défoulé au guidon de son engin sur la place d'armes de Bure (JU), mettant en danger une passante. Il a été condamné.

Si l'armée n’est pas engagée le dimanche, la place d’armes est tout de même interdite à tout véhicule.

Si l'armée n’est pas engagée le dimanche, la place d’armes est tout de même interdite à tout véhicule. Image: KEYSTONE GEORGIOS KEFALAS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le conducteur d’un quad a circulé un dimanche sur la place d’armes de Bure (JU). Mal lui en pris.

À vive allure, il s’était dirigé l’automne dernier vers un couple de promeneurs et effectué un dérapage contrôlé (un «drift»), avant de revenir à la charge contre les deux passants. S'il avait pu les éviter, il avait tout de même touché une promeneuse au passage.

Selon «Le Quotidien Jurassien», la justice a estimé que la liberté de mouvement de cette dernière a été entravée. Bien que l'armée ne soit pas engagée le dimanche, la place d’armes est interdite à tout véhicule.

Le conducteur du quad a été condamné à 25 jours-amende à 60 francs avec sursis pendant deux ans, assortis de 1000 francs d’amende et d'autres frais.

À moyen terme, les accès à la place militaire de Bure seront totalement fermés afin d'éviter ce genre d’infraction.

Créé: 25.04.2018, 11h37

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.