Samedi 16 février 2019 | Dernière mise à jour 09:43

Détournement d'avion «Mon frère croit avoir des ennemis»

Selon les médias locaux, la sœur du pirate éthiopien le décrit comme paranoïaque et atteint d’un délire de persécution.

Galerie photo

Avion éthiopien détourné vers Genève-Cointrin

Avion éthiopien détourné vers Genève-Cointrin Un avion de la compagnie Ethiopian Airlines, qui assurait la liaison Addis-Abeba-Rome, a été détourné sur Genève où il s'est posé en toute sécurité. Le pirate de l'air a été arrêté, tous les passagers sont sains et saufs.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Tnsae Aberra se présente sur sa page Facebook comme l’une des sœurs du copilote éthiopien qui a détourné son Boeing sur Genève, rapportent des médias locaux. La jeune femme a publié une longue lettre dans laquelle elle décrit la santé mentale déclinante de son frère.

Elle dépeint un Hailemedhin Aberra Tegegn paranoïaque, stressé et dépressif Il a toujours été attentionné, humain, écrit-elle. Mais, depuis peu, son comportement a changé. «Il a coupé le contact avec sa famille et ses proches. Il préférait être seul et parlait peu», affirme Tnsae Aberra. Qui décrit ensuite ce qui ressemble à un véritable délire de persécution. «Il croit qu'il a des ennemis qui veulent l’attaquer. Il pense que son téléphone a été piraté. Il n’ouvre plus son ordinateur portable sans obstruer la webcam. Il a aussi installé une caméra de surveillance dans sa chambre.» Selon la cadette du pirate de l’air présumé, Hailemedhin Aberra Tegegn souffre de «stress» et de «dépression massive.»

Et la jeune femme d’écrire que son état psychologique explique peut-être son geste fou. «Mon frère a peut-être verrouillé la porte du cockpit car il craignait que «ses ennemis» ne l’attaquent. Ou que le pilote puisse coopérer avec eux.» (Le Matin)

Créé: 18.02.2014, 14h20

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.