Mardi 20 novembre 2018 | Dernière mise à jour 18:22

Canton de Neuchâtel Il fuit avec la caisse d'une station-service Tamoil

Un malfrat est parvenu à s'emparer du contenu de la caisse, soit 2300 francs, d'une station-service à Couvet. Il est recherché par la police.

Le brigandage n'a pas fait de blessés.

Le brigandage n'a pas fait de blessés. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La station-service Tamoil de Couvet (NE) a fait l'objet d'un brigandage mercredi vers 20h45. Personne n'a été blessé, mais l'auteur de l'attaque a pu s'emparer du contenu de la caisse, soit de 2300 francs.

Un homme portant une perruque est entré dans la station-service où se trouvaient un employé et une cliente. «Il a menacé ces personnes au moyen d' un objet pouvant s'apparenter à un taser sans blesser les victimes», ont indiqué jeudi le Ministère public et la police neuchâteloise dans un communiqué.

Cet homme, d'une taille d'environ 180 cm, âgé d'une trentaine d'années s'exprimait avec un accent de la région. Il a ensuite pris la fuite à pied et est monté dans un véhicule conduit par un complice qui l'attendait dans une rue adjacente. Ce véhicule de marque Smart de couleur jaune a ensuite pris la direction du village de Couvet.

L'auteur du brigandage est toujours recherché. La police a lancé un appel à témoins. Une enquête a été ouverte. (ats/nxp)

Créé: 13.09.2018, 11h48

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.