Mercredi 22 janvier 2020 | Dernière mise à jour 22:24

France Un garçon de 10 ans viré de chez lui au milieu de la nuit

En Maine-et-Loire, un enfant s’est retrouvé dans la rue en pyjama et pieds nus par zéro degré.

Le jeune garçon a heureusement réussi à trouver un commissariat.

Le jeune garçon a heureusement réussi à trouver un commissariat. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Peu avant minuit dans la nuit de mardi à mercredi dernier, les policiers de Cholet, en Maine-et-Loire, ont assisté à une apparition pour le moins inattendue. Un garçon de 10 ans s’est présenté au commissariat. Il était pieds nus et en pyjama. Dehors, précise le «Courrier Piccard», le thermomètre «flirtait avec le 0 degré».

L’enfant a évidemment été immédiatement pris en charge par les forces de l’ordre, qui lui ont déniché une couverture de survie. Puis le petit a pu raconter ce qui lui était arrivé. Il a expliqué avoir été «viré» de chez lui dans un contexte de violences dans sa famille. Mis à la porte, «il a eu la présence d’esprit de se rendre jusqu’aux locaux de la police, situés à quelques centaines de mètres de chez lui».

Maman en garde à vue

À cette heure de la nuit et dans ce contexte, les policiers n’avaient pas le droit d’intervenir au domicile du garçon. Ils ont cependant mis en place une surveillance et, à 4 h 30 du matin, ils ont interpellé sa maman qui… partait travailler.

Cette trentenaire, conclut le quotidien français, «a été placée en garde à vue. Le garçon de 10 ans a, lui, été confié aux services de l’Aide sociale à l’enfance».

R.M.

Créé: 06.12.2019, 17h27

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.