Samedi 15 décembre 2018 | Dernière mise à jour 19:44

France Un autre homme que Jonathann sur la scène de crime?

L'avocat de la famille d'Alexia Daval a demandé une expertise ADN sur le cadavre d'un homme retrouvé en janvier dans le même bois où celui de la joggeuse a été découvert.

Jonathann Daval a-t-il eu un complice? L'avocat de la famille de la victime, Alexia Daval, se pose la question.

Jonathann Daval a-t-il eu un complice? L'avocat de la famille de la victime, Alexia Daval, se pose la question. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Selon France Bleu, Me Jean-Marc Florand, l'avocat de la famille d'Alexia Daval, la joggeuse tuée par son mari Jonathann, a un doute: il pense qu'un homme dont le cadavre a été retrouvé le 6 janvier avec une balle dans la tête, dans le bois d'Esmoulins, pourrait avoir, peut-être, un lien avec la mort de la jeune femme. Il est vrai que la piste d'un complice de Jonathann Daval n'est, à ce stade, pas écartée.

Car le bois d'Esmoulins, c'est là qu'a été également retrouvé le corps sans vie et en partie carbonisé d'Alexia, en octobre 2017. Par conséquent, par souci de ne rater aucune piste, l'avocat de la famille de la joggeuse veut qu'une expertise ADN soit effectuée sur le corps de l'homme retrouvé en janvier. Et que le résultat soit comparé aux relevés effectués sur la scène du crime d'Alexia.

Même si une première enquête de la police a conclu au suicide de cet homme, Me Jean-Marc Florand estime cette nouvelle expertise indispensable. Il affirme être comme Saint Thomas. Et attend donc qu'on lui confirme scientifiquement que l'ADN du suicidé et celles relevées sur la scène de crime d'Alexia Daval n'ont aucune similitude. (Le Matin)

Créé: 02.02.2018, 19h47

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.