Lundi 6 juillet 2020 | Dernière mise à jour 22:28

Lugano Un homme menaçant arrêté au Tessin

Après avoir été impliqué dans un accident de voiture, le jeune homme était rentré chez lui. Il a ensuite accueilli la police en tentant de faire passer un pistolet à gaz pour une arme.

Le jeune homme a percuté une voiture à Gentilino (photo d'archive) et a poursuivi sa route sans se préoccuper de l'état de l'autre automobiliste.

Le jeune homme a percuté une voiture à Gentilino (photo d'archive) et a poursuivi sa route sans se préoccuper de l'état de l'autre automobiliste. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un Suisse de 28 ans a été arrêté dans la région de Lugano pour violences et menaces contre des policiers. Il a notamment dirigé une arme à feu contre eux, qui s'est révélée être un pistolet à gaz, annoncé la police tessinoise lundi.

Peu après minuit dimanche, il a percuté une voiture à Gentilino et a poursuivi sa route sans se préoccuper de l'état de l'autre automobiliste, resté toutefois indemne. Des agents ont pu localiser son domicile, où l'homme a ouvert la porte après plusieurs sommations.

Il a ensuite exhibé une arme de poing, a effectué un mouvement de charge et l'a dirigée contre les policiers. Après avoir proféré des menaces, il a finalement renoncé à résister et a été arrêté. Personne n'a été blessé. L'homme s'est rendu coupable de nombreuses infractions. (ATS/Le Matin)

Créé: 29.06.2020, 13h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.