Lundi 18 novembre 2019 | Dernière mise à jour 03:07

Espagne Homme mort encorné lors d'un lâcher de taureaux

Un senior a fait les frais lundi d'une fête taurine où un animal l'a blessé au ventre et à la cuisse en courant dans le centre-ville.

Les fêtes taurines sont très prisées en Espagne.

Les fêtes taurines sont très prisées en Espagne. Image: Ander Gillenea/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme, âgé de 82 ans, est mort encorné lundi lors d'un lâcher de taureaux dans le centre de l'Espagne, deuxième personne à trouver la mort lors de fêtes taurines dans le pays en moins de deux semaines. L'accident s'est produit dans un champ de la ville de Horche, à environ 60 km au nord-est de Madrid. L'homme, touché au ventre et à la cuisse, est mort quelques heures plus tard dans un hôpital des environs, selon les services d'urgence locaux.

Selon les médias locaux, la victime regardait le taureau courir, à distance de l'animal. «J'ai juste vu l'homme quand il était déjà au sol, mais c'était horrible», a déclaré le maire de Horche, Jose Manuel Moral, aux médias locaux. La ville a maintenu les lâchers de taureaux prévus mardi et mercredi dans le cadre de son festival annuel. Un homme de 62 ans a été tué le 29 août après avoir reçu plusieurs coups dans le thorax et le cou d'un taureau lâché dans les rues de Cuellar, au nord-ouest de Madrid.

Les plus célèbres lâchers de taureaux sont ceux des fêtes de la San Fermin qui attirent des touristes venus du monde entier en juillet à Pampelune (nord de l'Espagne) et où des centaines de personnes courent à leurs risques et périls devant les taureaux dans les rues de la ville. Trente-cinq personnes ont été blessées à Pampelune cette année dont huit encornés. Depuis 1911, au moins 16 coureurs y sont morts dont le dernier en 2009. (afp/nxp)

Créé: 09.09.2019, 21h38

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.