Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 22:39

Fribourg Identifié quatre mois après avoir roulé à 222 km/h sur l'A12

Le conducteur du bolide avait changé d'adresse sans annoncer son déménagement. Il a fini toutefois par être rattrapé par la police.

Ce n'est pas tous les jours que les radars enregistrent des vitesses supérieures à 200 km/h.

Ce n'est pas tous les jours que les radars enregistrent des vitesses supérieures à 200 km/h. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le 4 mars 2020 à 20h06, un automobiliste a été mesuré à une vitesse nette de 222 km/h au lieu de 120 km/h sur l’autoroute A12, à Boesingen (FR). Si lui allait très vite, l'enquête a mis un peu plus de temps mais, après près de quatre mois, le conducteur a été identifié.

En fait, son numéro de plaque étant lisible sur la photo prise par le radar fixe, la police savait à qui appartenait la voiture. Mais son propriétaire n'habitait plus à l'adresse indiquée et n'avait pas annoncé ce déménagement. Il a donc fallu que la police le retrouve et s'assure qu'il s'agissait bien du fautif. Il s'agit d'un homme de 43 ans. Convoqué dans un poste de police, il a été auditionné en présence d’un avocat. Une interdiction de conduire lui a été notifiée et son permis de conduire lui a été retiré. D'autres sanctions devraient suivre.

Créé: 29.06.2020, 15h56

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.