Lundi 14 octobre 2019 | Dernière mise à jour 22:08

France Il mord violemment le doigt de sa compagne à cause d'une pizza!

L'homme reprochait à sa femme de vouloir manger du porc, puisque sa pizza était au chorizo. Il a été placé en garde à vue.

Les policiers ont dû intervenir après une violente dispute dont l'origine était... une pizza au chorizo.

Les policiers ont dû intervenir après une violente dispute dont l'origine était... une pizza au chorizo. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Fin de soirée et nuit agitées pour un couple, samedi dans une maison à Dax (F). Selon France Bleu, des policiers ont dû intervenir après une violente dispute dont l'origine était... une pizza.

L'homme de 24 ans et sa compagne avaient beaucoup bu. Alors que la jeune femme mangeait une pizza au chorizo, son compagnon lui a soudainement vertement reproché de vouloir consommer du porc.

L'os à nu

Face au refus de son aimée, il a voulu lui arracher la pizza des mains. Puis, comme elle n'a pas voulu aller dans son sens, le gaillard l'a giflée et mordu l'auriculaire. Si violemment qu'un bout d'ongle et un morceau de peau ont été arrachés, dévoilant à l'oeil nu un bout de l'os du doigt!

A l'arrivée des forces de l'ordre, l'homme avait détalé. Interpellé plus tard, il a été placé en garde à vue.

Créé: 04.07.2019, 19h29

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.