Vendredi 19 juillet 2019 | Dernière mise à jour 08:00

Canada Il se jette dans les chutes du Niagara et survit

Un homme a tenté de mettre fin à ses jours en se jettant dans les chutes du Niagara. Il a été retrouvé assis sur un rocher, 50 mètres plus bas.

Il n'y a que quatre personnes à avoir survécu aux chutes du Niagara sans protection.

Il n'y a que quatre personnes à avoir survécu aux chutes du Niagara sans protection. Image: Keystone

Suicidaire? Faites-vous aider!

«Chercher de l'aide n'est pas un aveu de faiblesse ! C'est un démarche courageuse et positive», affirme l’association Stopsuicide, dont la mission est de parler, faire parler, informer, sensibiliser et augmenter les possibilités de prévention.

N'hésitez pas à téléphoner, notamment aux structures suivantes : «La Main Tendue» (composer le 143), la «Ligne d'aide pour jeunes» (composer le 147), «Malatavie Ligne Ados» (HUG - Children Action), 022 372 42 42.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme s'est volontairement laissé emporter par les imposantes chutes du Niagara. Il a été retrouvé sain et sauf plus de 50 mètres plus bas, a indiqué mercredi la police canadienne.

La police des parcs du Niagara a reçu un appel mardi à 4 heures du matin signalant un «homme en crise» en amont des célèbres chutes. A l'arrivée des policiers sur place, la personne était en train d'escalader les barrières de protection et s'est ensuite laissée emporter par les eaux, a précisé la police sur Twitter.

Après des recherches au pied des chutes, l'homme a été retrouvé assis sur un rocher «avec des blessures sans risque pour sa survie». Il a ensuite été transféré à l'hôpital pour des soins, selon la police.

Il s'est jeté du côté canadien de la rivière Niagara, à la frontière avec les Etats-Unis. Il a survécu à une chute d'environ 57 mètres de hauteur. Son identité n'a pas été divulguée par la police. C'est la quatrième personne seulement à survivre à une chute sans protection à cet endroit, selon les médias locaux. (afp/nxp)

Créé: 10.07.2019, 22h18

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.