Mardi 20 août 2019 | Dernière mise à jour 19:39

Seine-Saint-Denis (F) Il se noie en voulant échapper à la police

Un homme de 28 ans s'est noyé après avoir sauté dans un canal à Bondy en tentant d'échapper à des policiers qui le soupçonnaient d'un vol.

Image: alain wacquier-Fotolia

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une autopsie a été réalisée dans la journée, confirmant la mort «par noyade» et excluant tout «élément de violence» extérieur, a précisé mercredi soir le parquet de Bobigny.

L'affaire avait débuté aux environs de 05H00 du matin, lorsque des policiers ont tenté d'interpeller cet homme, soupçonné d'avoir fracturé une fenêtre de voiture. Il tentait de voler ce qui se trouvait à l'intérieur, à proximité d'un pont qui enjambe le canal de l'Ourcq, ont indiqué plusieurs sources policières et une source judiciaire.

Se sentant repéré, le suspect a pris la fuite à pied et a été poursuivi «sur plusieurs centaines de mètres», a précisé le parquet de Bobigny.

Les policiers étaient à «plusieurs dizaines de mètres derrière lui» lorsqu'il a plongé dans l'eau pour tenter de leur échapper, ont relaté les sources policières.

Les forces de l'ordre expliquent avoir alors appelé les secours. Les pompiers et la brigade fluviale retrouveront le corps plusieurs dizaines de minutes plus tard.

Selon une source proche de l'enquête, la victime était «très connue» des services de police, qui le soupçonnaient d'une soixantaine de cambriolages. Interrogé, le parquet ne confirmait pas l'identification du corps.

(afp/Le Matin)

Créé: 11.03.2015, 19h33

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.