Jeudi 18 juillet 2019 | Dernière mise à jour 23:05

Schaffhouse Il se présente dans une banque avec une hache

La police a arrêté mercredi un homme confus qui était venu avec une hache dans une banque. Le trentenaire a été placé en milieu médical surveillé.

Aucun autre client ne se trouvait sur place dans la banque au moment des faits.

Aucun autre client ne se trouvait sur place dans la banque au moment des faits. Image: Schaffhausen KB

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme de 33 ans a provoqué une opération de police en se présentant avec une hache au guichet d'une banque, à Schaffhouse. Il s'agissait d'une fausse alarme. Le principal intéressé était certes confus, mais non violent. Il n'a pas opposé de résistance à la police.

L'intervention policière n'a duré que quelques minutes, a précisé mercredi un porte-parole de forces de l'ordre au micro de la station locale Radio Munot. Le trentenaire était calme et sa hache était posée sur le comptoir du guichet, pendant qu'il s'entretenait avec l'employé de banque situé derrière une vitre blindée.

Aucun autre client ne se trouvait sur place au moment des faits qui se sont déroulés lundi. Un médecin a placé l'homme au comportement troublant en milieu médical surveillé à titre de précaution. L'homme de nationalité italienne n'a pas encore pu être interrogé par la police. La présence de sa hache reste donc encore inexpliquée. (ats/nxp)

Créé: 10.07.2019, 17h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.