Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 21:45

États-Unis Il voulait tuer: il jette un bambin du 3e étage

Un Américain a été condamné à 19 ans de prison pour s’en être pris gratuitement à un enfant de 5 ans.

Durant son procès, Emmanuel Aranda, 24 ans, a gardé le silence.

Durant son procès, Emmanuel Aranda, 24 ans, a gardé le silence. Image: Bloomington Police Department

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Devant les juges, Emmanuel Aranda a gardé le silence. Mais cet Américain de 24 ans du Minnesota avait auparavant «expliqué» son geste insensé et criminel aux policiers. Le 12 avril, il s’est rendu au Mall of America, un gigantesque centre commercial de Minneapolis. Il était «à la recherche de quelqu’un à tuer». Son choix s’est porté sur le petit Landen, 5 ans. Il s’en est emparé et l’a lancé d’un balcon, une galerie intérieure du centre, au 3e étage. La petite victime s’est écrasé 12 mètres plus bas.

L’enfant a survécu. Un «miracle», selon les termes de ses parents, rapporte la BBC. Il souffrait de multiples fractures, d’un traumatisme crânien et a dû subir de multiples opérations. Son état actuel n’a pas été détaillé mais il est toujours hospitalisé.

«Vous devriez avoir la peine maximale»

Emmanuel Aranda, lui, a plaidé coupable. Durant l’audience, le procureur a lu une déclaration préparée par les parents du petit Landen. «J’aimerais que vous enduriez la douleur et la souffrance que vous avez infligée à mon garçon. Vous devriez avoir la peine maximale que cette vie vous destine pour que vous compreniez l’impact de vos actes», a écrit le père Landen.

L’accusé avait prétendu devant les enquêteurs que son «agressivité» venait des nombreuses femmes qui l’auraient rejeté. Sa famille a déclaré qu’Emmanuel Aranda a été sous traitement par le passé pour différents problèmes de santé mentale: trouble de l’attention, dépression, autisme et schizophrénie. Mais durant le procès, note encore la BBC, son avocat n’a évoqué aucun trouble mental.

Transaction autour de la peine

Emmanuel Aranda a finalement écopé de 19 ans de prison. Une sentence qui est le fruit d’une transaction, comme c’est régulièrement le cas aux États-Unis. Il pourrait être libérable dans 12 ans, selon CBS Minnesota.

Créé: 04.06.2019, 10h35

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.