Dimanche 5 juillet 2020 | Dernière mise à jour 02:55

Berne L'incendie d'une caravane tue son occupant

Le feu a pris dans le véhicule aménagé dans le camping de Thörishaus où il était immobilisé. Un homme est mort. Une femme de 38 ans est gravement brûlée.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme a perdu la vie samedi soir dans l'incendie d'une caravane sur le camping de Thörishaus BE. Gravement brûlée, une femme de 38 ans a été transportée par hélicoptère à l'hôpital.

La centrale d'intervention de la police a été alertée peu avant 21 heures, indique dimanche la police cantonale bernoise. Dépêchés sur place, les pompiers se sont retrouvés devant un incendie qui ravageait l'intérieur de la caravane. Ils ont cependant réussi à maîtriser le sinistre et à éteindre les flammes.

Au cours de l'opération, un corps a été retrouvé à l'intérieur de la caravane. Des indices concrets sur son identité ont été retrouvés, mais l'identification formelle du défunt est toujours en cours, précise la police.

La femme de 38 ans a d'abord été soignée par les secouristes, puis par les ambulanciers, avant d'être transportée à l'hôpital par un hélicoptère de la Rega. La police cantonale, sous la direction du Ministère public, a ouvert une enquête pour déterminer les causes de l'incendie, ainsi que le déroulement des événements. (ats/nxp)

Créé: 03.05.2020, 17h13

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.