Samedi 30 mai 2020 | Dernière mise à jour 16:39

Genève Un incendie fait un mort dans un foyer pour requérants

Une personne est décédée et quarante autres ont été intoxiquées à la suite d'un incendie cette nuit au centre des Tattes à Vernier (GE).

Des images de l'incendie survenu dans la nuit de dimanche à lundi à Vernier (GE).
Vidéo: Reporter Mobile

(Image: Reporter Mobile)

Reporter Mobile – Témoin de l’actu? Informez-nous!

Reporter Mobile

Vous avez été témoin d’un événement sortant de l’ordinaire? Mieux: vous l’avez photographié ou filmé? N’hésitez pas et partagez-le avec tous les lecteurs du Matin.ch! Envoyez-nous vos informations par e-mail à reporter.mobile@lematin.ch ou par MMS avec la mention "LM PHOTO", photos ou vidéos au 8000(CHF 1.50 par MMS).

La rédaction verse une récompense de 100 francs pour la publication d’un contenu exclusif à haute valeur informative issu du service Reporter Mobile. Plus...


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un incendie s'est déclaré lundi 17 novembre à 00h31 dans le centre de requérants d'asile des Tattes, à Vernier (GE), le plus grand de Suisse. Un Erythréen de 29 ans est mort par intoxication à la fumée et 40 personnes ont été blessées, dont onze grièvement. Tous les résidents du foyer ont été évacués.

Le feu a pris dans une pièce du rez-de-chaussée d'un des bâtiments du centre, a indiqué lundi à l'ats Marc Feuardent, capitaine au Service d'incendie et de secours de la Ville de Genève, confirmant une information du site tdg.ch. Une épaisse fumée noire s'est vite propagée dans les trois étages supérieurs. Les habitants ont paniqué. «L'angoisse était perceptible», a relevé le capitaine.

Certaines personnes ont été intoxiquées. Une vingtaine de requérants se sont blessés en sautant par les fenêtres. Les 40 blessés ont été transportés aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), à l'Hôpital de La Tour, à Meyrin, et aux hôpitaux de Nyon (VD) et de Morges (VD). Deux blessés très graves se trouvent aux soins intensifs, a fait savoir l'Hospice général qui gère le centre.

Abris PC ouverts

Les circonstances de l'incendie ne sont pas encore connues. Une enquête est ouverte, a fait savoir le porte-parole du Pouvoir judiciaire, Henri Della Casa. Le bâtiment était occupé par 189 personnes, tous des hommes seuls, déboutés de l'asile, selon l'Hospice général.

Les trois étages supérieurs du bâtiment seront remis en état d'ici une à deux semaines, a expliqué Bernard Manguin, porte-parole de l'institution. Il faudra davantage de temps pour le rez. Les résidents ont été évacués dans les abris de protection civile des Trois-Chênes, qui compte 100 places, et des Libellules, de 80 places.

D'autres incendies

Le SIS a déployé douze engins. Les 23 pompiers professionnels ont été secondés par une trentaine de sapeurs volontaires de Vernier. Samaritains, ambulanciers et médecins étaient aussi mobilisés. La gendarmerie est venue en nombre pour diriger les blessés et calmer la situation, selon M. Feuardent. Les derniers blessés ont été évacués lundi vers 04h30, et le dispositif a été levé peu après.

Fin 2011, un incendie au centre de requérants d'asile des Tattes avait fait onze blessés, dont quatre graves. En avril 2010, un sinistre plus limité avait ravagé cinq chambres du foyer. Le centre a été ouvert en 1996, et des bâtiments ont été rénovés ces dernières années. Il accueille environ 700 personnes. Il s'agit de la plus grande structure d'hébergement des requérants d'asile du pays. (ATS- nxp)

Créé: 17.11.2014, 10h08

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.