Vendredi 14 décembre 2018 | Dernière mise à jour 09:25

Vaud Incendie d'un petit immeuble à Puidoux

Deux personnes incommodées par la fumée ont été transférées à l'hôpital pour un contrôle.

Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les pompiers ont aidé deux personnes jeudi soir à Puidoux (VD) à quitter un immeuble en feu, en les évacuant de leur appartement par un velux. Incommodées par la fumée, elles ont été transportées à l'hôpital pour un contrôle.

L'alarme a été donnée à 20h45, indique la police vaudoise. Le rez-de-chaussée de ce petit immeuble, comprenant notamment le siège d'une entreprise et des ateliers, était la proie des flammes. Des flammes qui empêchaient deux personnes se trouvant dans un appartement au deuxième étage de sortir du bâtiment.

Les pompiers les ont alors «extirpées» par une fenêtre sous le toit et utilisé une grande échelle, précise à l'ats une porte-parole. Incommodées par la fumée, ces personnes ont été conduites à l'hôpital à Vevey (VD) pour un contrôle. Quant à l'incendie, il a ensuite été maîtrisé par les pompiers.

Dégâts importants

«Les dégâts matériels au rez sont conséquents», poursuit la porte-parole qui précise que l'origine du feu n'est pas encore connue. Pour y faire face, environ 50 hommes sont intervenus ainsi qu'un garde-pêche afin de prévenir le risque de pollution. (nxp)

Créé: 20.01.2017, 10h34

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.