Mardi 20 août 2019 | Dernière mise à jour 16:02

Vaud Inconscient le long des voies: que s'est-il passé?

Mardi dernier avant 7h, un homme était retrouvé inconscient sous un pont CFF à Bex. La police cantonale lance un appel à témoins.

Les CFF ont appelé le 117 pour signaler la présence d'un corps près des voies de chemin de fer.

Les CFF ont appelé le 117 pour signaler la présence d'un corps près des voies de chemin de fer. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mardi 3 mars 2015, peu avant 7h, les CFF avisaient la police de la présence d’un homme étendu le long des voies, à Bex, sous le pont de la route des Placettes. Rapidement pris en charge par les secours, l’homme a été hospitalisé à Monthey dans un état grave. Il est toujours inconscient mais ses jours ne semblent pas en danger.

L'enquête a permis d'identifier cet homme, un Suisse de 43 ans, domicilié en Valais. Une collision avec un train semble pouvoir être écartée mais, afin d’établir les circonstances exactes dans lesquelles l’homme a pu se retrouver le long des voies, un appel à témoin est lancé.

Si vous avez vu ce jour-là près du lieu cet homme de 170 cm, de corpulence maigre, aux cheveux noirs courts, qui portait une chemise blanche avec de petits motifs et des jeans bleu, vous êtes priés de contacter la police cantonale au 021 644 44 44 ou un poste de police.

Créé: 10.03.2015, 14h38

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.