Mercredi 22 janvier 2020 | Dernière mise à jour 21:30

Etats-Uns Infidèle, il est trahi par sa montre connectée

C'est en consultant les pulsations cardiaques enregistrées par la montre connectée de son petit ami qu'une jeune femme a découvert son infidélité.

Une montre connectée a permis de démasquer un jeune homme infidèle, au Texas.

Une montre connectée a permis de démasquer un jeune homme infidèle, au Texas. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Reporter star de la National Football League, Jane Slater a relaté sur Twitter une petite mésaventure qui lui est récemment arrivée.

Voici quelques mois, le petit ami de la jeune femme lui avait offert une montre connectée qui permet de mesurer en direct son nombre de pas, son sommeil et son activité cardiaque.

L'amoureux transi a aussitôt jumelé sa propre montre à celui de sa compagne, chacun pouvant ainsi, énamouré, consulter les données de l'autre. Romantisme, quand tu nous tiens...

Activité cardiaque intense

Sauf que, un jour récent, passant en revue les statistiques de son conjoint, Jane a découvert une activité un brin suspecte: alors qu'il est allé dormir chez un ami, le bougre semble s'être réveillé à 4h du matin. Puis il a eu des pulsations cardiaques très intenses durant trois à quatre minutes, avant que les choses ne se calment...

Questionné habilement par Jane Slater, le petit copain a avoué ne pas avoir dormi chez un ami mais chez une jeune femme avec qui il entretenait secrètement une relation intime. La montre connectée a donc permis de remettre les pendules à l'heure.

L.S.

Créé: 12.12.2019, 12h15

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.