Samedi 16 février 2019 | Dernière mise à jour 09:43

Pluies Inondations à Blonay: «C’était très impressionnant!»

Un Vaudois qui rentrait en voiture à son domicile de Blonay depuis son travail de St-Légier-La Chiésaz a découvert sa commune sous l’eau.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Personne ne s’y attendait, c’est arrivé en dix minutes!» Bertrand Chabloz fait partie des Vaudois qui ont été surpris par les débordements exceptionnels du cours d’eau de Bendes, à St-Légier-La Chiésaz (dans les hauts de Vevey et Montreux) et celui des Tollettes, dans la commune voisine de Blonay.

Il était 18h lorsque ce réceptionniste a quitté son bureau dans la zone industrielle de St-Légier, à quatre kilomètres de son domicile de Blonay. Avant de se retrouver très rapidement dans des rues complètement inondées. «J’ai dû m’arrêter sur un parking, il y avait déjà beaucoup de dégâts. Mais il y avait un grand élan de solidarité et des barrages ont été improvisés par les villageois.»

«On a donné des coups de main au village. La coulée de boue était haute de 60 cm au centre», témoigne le syndic de Blonay, Bernard Degex. Des habitants ont sorti des sacs et des matelas... c'était extrêmement touchant de voir ce grand mouvement populaire, même si certains enfants ont été choqués par ce qu'ils ont vu. Il faut dire que nous n'avons jamais connu d'inondations pareilles ici.»

(Le Matin)

Créé: 28.04.2015, 09h54

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.