Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 19:27

Canton de Genève Interpellé pour 0.1 gramme de marijuana

Cet homme n'a pas eu besoin de se balader avec de grandes quantités de drogue pour finir au poste.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Étrange communiqué de la police genevoise, ce jeudi. Elle explique mercredi 11 mars 2015, vers 21h30, sur la commune de Vernier, des policiers ont contrôlé un individu qui se cachait dans un buisson. Ce dernier, démuni de papier d'identité a été conduit au poste de police pour la suite de la procédure.

Une fois sur place, il a été identifié à l'aide des outils informatiques. La police précise aussi qu'un sachet de marijuana de 0.1 gramme a été retrouvé dans sa poche. «Une petite quantité, commente le porte-parole Christophe Fortis, mais qui devait quand même être détruite.»

L'homme, né en 1991, originaire de Tunisie et sans domicile fixe, fait l'objet d'un écrou judiciaire pour une durée de 6 mois pour infractions à Loi sur les stupéfiants, infraction à la Loi sur les étrangers, vol, appropriation illégitime et dommage à la propriété. Les agents ont également découvert, sur son téléphone portable, des messages indiquant que l'intéressé s'adonnait au trafic de stupéfiants.

Il n'a pas reconnu le trafic de stupéfiants mais a reconnu en consommer.

Créé: 12.03.2015, 17h02

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters