Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 11:33

Hic Ivre, elle refile le volant à une femme tout aussi saoule qu’elle

En France, près de Nancy, deux femmes alcoolisées ont tenté un tour de passe-passe voué à l’échec.

Deux femmes aux idées peu claires ont tenté de tromper les gendarmes.

Deux femmes aux idées peu claires ont tenté de tromper les gendarmes. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La manœuvre avait peu de chance de fonctionner. Mais on n’a pas les idées claires quand on a trop bu. L’histoire débute par un petit délit routier, relate «L’Est Républicain». Dimanche vers 17 heures, à Champigneulles, près de Nancy, une patrouille de gendarme croise un véhicule et remarque que la conductrice, une femme bonde, n’a pas bouclé sa ceinture. Les forces de l’ordre lui indiquent de s’arrêter. Elle n’obtempère pas et continue sa route.

Les gendarmes poursuivent alors évidemment la voiture et la rattrapent non loin, à l’arrêt. Mais cette fois, surprise, la conductrice est brune. C’est en fait la passagère qui vient de s’installer derrière le volant.

Encore plus saoule?

Un tour de passe-passe qui va rapidement être expliqué, note le quotidien français. La conductrice blonde n’a pas le permis et est «en état d’ébriété bien avancé». Mais il s’avère que sa passagère, qui est la propriétaire du véhicule, est tout aussi alcoolisée qu’elle…

Les taux d’alcool dans le sang ne sont pas précisés. Mais on peut même suspecter la femme brune d’être plus ivre encore que son amie. Car, glisse «L’Est Républicain», elle était «tellement éméchée que c’est elle, au départ, qui a demandé à sa copine de conduire sa voiture».

Raté, donc. Les deux trentenaires se sont retrouvées en garde à vue. L’une pour conduite en état alcoolique et sans permis. L’autre pour «complicité de conduite en état alcoolique».

Créé: 03.06.2019, 12h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.