Jeudi 24 mai 2018 | Dernière mise à jour 21:49

France Ivre, il emprunte un engin de chantier pour rentrer chez lui

Samedi à Plougoumelen, un homme de 35 ans passablement alcoolisé a préféré emprunter un engin de chantier, plutôt que de rentrer à pied. Mauvaise idée.

C'est un engin de ce type que le Breton ivre a emprunté samedi matin pour rentrer chez lui.

C'est un engin de ce type que le Breton ivre a emprunté samedi matin pour rentrer chez lui. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un Breton de 35 ans, passablement alcoolisé, s'est vu confisquer ses clés de voiture par ses amis de fête, samedi matin, à Plougoumelen (F).

L'homme est donc parti à pied, avant de croiser une machine de chantier stationnée sur le bas côté de la route.

Grelottant de froid, le fêtard s'est réfugié à l'intérieur de la cabine du véhicule. Là, fouillant l'habitacle, il finit par mettre la main sur les clés de l'engin, puis a mis le contact afin de pouvoir enclencher le chauffage.

Et puis, ni une ni deux, notre Breton ivre s'est mis au volant et a commencé à rouler, plutôt maladroitement, avec l'engin de chantier dont le bras télescopique levé au maximum arrachait toutes les branches d'arbres sur le parcours.

A 20 km/h, zigzagant un brin, notre gaillard n'a pas manqué d'être repéré par un piéton qui, à la course, a fini par le rattraper et à le stopper.

Le Breton a poursuivit son parcours à pied, un peu péniblement, avant d'être interpellé par deux gendarmes. Il devra s’expliquer fin mai prochain, devant le tribunal de Lorient.

(Le Matin)

Créé: 12.02.2018, 09h33

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters