Lundi 17 juin 2019 | Dernière mise à jour 08:00

France Ivre, un détenu vole un véhicule et rentre en prison

Pour ne pas arriver en retard à sa maison d'arrêt, un détenu français en semi-liberté a volé une camionnette alors qu'il était ivre et ne savait pas conduire.

L'homme a été interpellé alors qu'il arrivait aux abords de la prison.

L'homme a été interpellé alors qu'il arrivait aux abords de la prison. Image: Archives/Photo d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alors qu'il était ivre et ne disposait pas du permis de conduire, un détenu français en semi-liberté a dérobé un véhicule pour pouvoir réintégrer à l'heure la maison d'arrêt de Versailles, à l'ouest de Paris, a-t-on appris de sources policières.

A Viroflay, une commune adjacente, un chauffeur livreur avait garé son véhicule les clés sur le contact. L'auteur du vol, un homme âgé de 29 ans condamné pour une affaire de stupéfiants et qui purgeait sa peine sous le régime de la semi-liberté, est donc monté à bord pour regagner sa prison au plus vite, dérobant par la même occasion le portefeuille du livreur.

Aussitôt signalé à la police, l'homme a été interpellé alors qu'il arrivait aux abords de la maison d'arrêt, avec sur lui la carte d'identité du livreur dont il a prétendu en garde à vue que celui-ci était son employeur.

«Un joint et deux téléphones dont il n'a pu justifier l'origine» ont en outre été retrouvés sur lui, a indiqué l'une des sources policières à l'AFP. «Il a en plus endommagé le camion, cassant un rétroviseur, vu qu'il était ivre et qu'il n'a pas le permis», a souligné cette source.

L'homme, qui a finalement reconnu avoir volé la camionnette parce qu'il était en retard, était toujours en garde à vue mardi en fin d'après-midi et devrait être jugé en comparution immédiate. (afp/nxp)

Créé: 04.06.2019, 19h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.