Dimanche 21 juillet 2019 | Dernière mise à jour 00:35

Insolite «J'ai quelqu'un de décédé à l'arrière du véhicule»

Arrêté par la police alors qu'il conduisait seul au volant sur la voie réservée aux «véhicules à occupation multiple», le chauffeur d'un fourgon a avancé une drôle d'excuse.

(Image prétexte) Le chauffeur du corbillard a pu repartir avec un simple avertissement.

(Image prétexte) Le chauffeur du corbillard a pu repartir avec un simple avertissement. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un plus un ne font pas toujours deux: c'est ce qu'a appris à ses dépens le chauffeur d'un corbillard arrêté par un policier dans l'Etat américain du Nevada alors qu'il circulait sur une autoroute dans une voie réservée aux véhicules transportant plusieurs personnes.

Un mort à l'arrière du véhicule

Le policier, Travis Smaka, a raconté à la chaîne de télévision CNN comment il avait fait stopper lundi un fourgon gris après s'être aperçu que seul le conducteur se trouvait à bord alors qu'il circulait dans une voie réservée aux «véhicules à occupation multiple».

Assez fréquentes sur les autoroutes américaines, ces voies sont destinées à fluidifier la circulation et généralement réservées aux véhicules transportant au moins deux personnes.

Pour se justifier, le chauffeur du fourgon a alors expliqué au policier qu'il avait «quelqu'un de décédé à l'arrière du véhicule», effectivement aménagé comme un corbillard avec un brancard occupé par un défunt, comme l'a constaté Travis Smaka.

Au moins deux vivants

«Donc il ne compte pas à l'arrière?», a demandé le conducteur, en voyant l'air désabusé du policier.

Non, il faut au moins deux occupants vivants pour être autorisé à circuler dans ce type de voie. Les mannequins ou les animaux de compagnie ne sont pas qualifiés non plus, a expliqué Travis Smaka.

Visiblement de bonne foi, le chauffeur du corbillard a pu repartir avec un simple avertissement. (afp/nxp)

Créé: 03.07.2019, 19h32

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.