Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 01:42

Affaire Ségalat «J'ai l'intention de me présenter demain»

Le généticien français jugé en appel pour le meurtre de sa belle-mère Catherine Ségalat a déclaré qu'il se présentera à son jugement vendredi après-midi.

Laurent Ségalat après son acquittement, voici six mois.

Laurent Ségalat après son acquittement, voici six mois. Image: Keystone

Dossiers

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le procureur général vaudois Eric Cottier a posé d'entrée «une question qui n'a pas été posée jusqu'ici» à Laurent Ségalat: «Serez-vous présent demain à 16h?» «C'est mon intention», a répondu le chercheur français de 48 ans.

Vendredi après-midi, la Cour d'appel du tribunal cantonal vaudois fera lecture du jugement de Laurent Ségalat. Ce dernier prend le risque d'être incarcéré à l'issue de l'audience.

Lors du procès de première instance, Eric Cottier avait requis une peine de 16 ans de peine privative de liberté.

Rappel des faits

Six mois après avoir été acquitté au bénéfice du doute du meurtre de sa belle-mère, Catherine Ségalat (retrouvée le crâne fracassé au pied des escaliers de sa maison de Vaux-sur-Morges, un soir de janvier 2010), le généticien français domicilié à Thonon-les-Bains est jugé aujourd'hui en deuxième instance par le Tribunal cantonal vaudois, suite aux recours du ministère public et des proches de la défunte.

28 mois de préventive

Avocate de la première heure du seul et unique suspect, Me Marie-Pomme Moinat avait déjà annoncé dans «Le Matin» de mercredi confirme que son client serait présent à sa nouvelle audience. Non sans appréhension. «Son sentiment est controversé», avait expliqué la Lausannoise. «Il a confiance en la justice vaudoise, qui l’a acquitté une première fois. Mais il n’a pas oublié les 28 mois de détention préventive.»

L’avocate espère une confirmation du jugement de première instance, qu’elle juge «adéquat et complet». «Mais le risque d’une condamnation existe; il s’agit de nouveaux juges.»

Créé: 29.11.2012, 09h26

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.