Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 06:50

USA Jeter sa drogue aux toilettes pourrait créer des «meth-gators»

La police de Loretto, dans le Tennessee, appelle la population à ne pas jeter de substances dans leurs WC, craignant les effets qu'elles peuvent avoir sur la faune qui fréquente les rivières.

Photo d'illustration

Photo d'illustration Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Attention à ne pas jeter de la drogue dans les toilettes: elle risque de rendre canards et oies accros, ou pire, de transformer des alligators en dangereux «meth-gators».

La mise en garde a été adressée ce week-end par la police d'une petite ville du Tennessee, dans le sud des Etats-Unis, après une perquisition chez un suspect qui a tenté de se débarrasser de méthamphétamine en tirant la chasse d'eau.

«Les gars, svp, ne jetez pas vos drogues dans les toilettes», a demandé la police de Loretto sur son compte Twitter. «Quand vous envoyez des choses dans les égouts, elles finissent dans nos bassins de rétention, avant de repartir dans les rivières.»

Avant de rappeler: «Des canards, des oies et d'autres volatiles fréquentent ces bassins et on frémit en imaginant ce que l'un d'eux, chargé en meth, pourrait faire». Et dans les rivières, «on pourrait créer des meth-gators», craignent les forces de l'ordre.

Leur mise en garde a inspiré une vague de plaisanteries sur les réseaux sociaux, à commencer par un message de la bibliothèque publique de la ville: «Les meth-gators ne sont pas autorisés à la bibliothèque, à moins d'être enregistrés». (afp/Le Matin)

Créé: 18.07.2019, 11h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.