Dimanche 5 juillet 2020 | Dernière mise à jour 19:53

France Il se jette dans le Rhône glacé pour échapper à la police

L'homme qui s'était soustrait à un contrôle routier a fini par se jeter dans le fleuve à Vienne. Il a été ramené en état d'hypothermie,

Le Rhône, ici lorsqu'il traverse Vienne (F), était très froid ce dimanche à l'aube.

Le Rhône, ici lorsqu'il traverse Vienne (F), était très froid ce dimanche à l'aube. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce dimanche matin, vers 4 heures, la brigade anticriminalité de Lyon a alerté les policiers de Vienne. Elle leur signalait qu'un individu avait refusé de se soumettre à un contrôle routier et avait fui vers le sud, en direction de Vienne, par l'A7, raconte «Le Dauphiné».

Les policiers ont donc lancé les recherches et ont rapidement repéré le véhicule sur le territoire de la commune. À la vue des forces de l'ordre, le fuyard est sorti de sa voiture, abandonnant son passager et a... sauté dans le Rhône! Mais les eaux du fleuve étaient glacées et il s'est très vite retrouvé en détresse.

Alertés, les sapeurs-pompiers ont pu le secourir et le ramener sur la berge, en état d'hypothermie. Il a été transporté à l'hôpital, mais sa vie n'est pas en danger tandis que son passager était pris en charge par la police. On ignore encore pour quel motif le conducteur a tenté de fuir.

Michel Pralong

Créé: 24.05.2020, 14h08

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.