Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 12:39

Athènes (Grèce) Un jeune immigré afghan tué à coups de couteau

Un immigré afghan de 18 ans a été tué par des inconnus dans une rue d'un quartier du centre de la ville.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les actes de violence contre les migrants se sont multipliés ces derniers mois après l'entrée au parlement en juin du parti néo-nazi Aube dorée.

Blessée grièvement à l'arme blanche samedi soir dans un quartier où habitent surtout des migrants, la victime a été transférée dans un hôpital d'Athènes avant de succomber à ses blessures tôt dimanche matin, selon cette source.

Selon les premières informations de l'enquête, le jeune homme aurait été victime d'un hold-up mais la police n'exclut pas une attaque raciste.

Aube dorée

Les actes de violence contre les migrants ont été multipliés après l'entrée pour la première fois au parlement d'Aube dorée, au discours xénophobe et raciste.

Ayant remporté remporté 7% des voix et 18 sièges sur 300 du parlement, ce parti est actuellement crédité de plus de 10% selon des sondages récents. Il est soupçonné d'être derrière des attaques contre les immigrés, dont nombreux ont été battus dans la rue et même chez eux.

Le parlement a récemment levé l'immunité de trois députés de l'Aube Dorée accusés d'avoir démoli les stands de marchands immigrés dans deux marchés, afin qu'ils puissent être jugés. (ATSLe Matin)

Créé: 06.01.2013, 13h58

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.