Mercredi 8 avril 2020 | Dernière mise à jour 07:28

GB Il laisse sa Tesla conduire et va se relaxer sur un autre siège

Le conducteur a été lourdement condamné pour une attitude «grossièrement irresponsable et qui aurait pu facilement se terminer par une tragédie».

Dans cette capture vidéo, on distingue le conducteur, les mains derrière la tête, sur le siège passager. L'action se déroulant en Angleterre, le volant se trouve à droite.

Dans cette capture vidéo, on distingue le conducteur, les mains derrière la tête, sur le siège passager. L'action se déroulant en Angleterre, le volant se trouve à droite. Image: dr

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les voitures autonomes, on commence à comprendre comment ça marche. Les modèles les plus sophistiqués à l'instar de ceux équipés de l'Autopilot de Tesla savent s’intégrer dans le trafic, garder la bonne distance et même déboîter pour dépasser, le tout sans intervention du conducteur.

Un Britannique de 39, conducteur d'un modèle électrique dernier cri, vient d'apprendre à ses dépens que vouloir profiter de l'autopilote sur l’autoroute M1 à une cinquantaine de kilomètres de Londres pour se relaxer sur le siège passager n'était pas la chose à faire. Surtout quand sa posture les mains derrière la tête est immortalisée par un vidéophile embarqué dans une voiture qui roulait à sa hauteur avant d'être diffusée sur les réseaux sociaux. Et surtout aussi parce que l'usager d'une telle assistance a le devoir de rester «totalement attentif», comme le précise Tesla.

La vidéo qui a confondu le Britannique.

L'exploit ainsi médiatisé, notamment sur la chaîne YouTube hertspolice, a bien évidemment attiré l'attention des autorités qui, après quelques recoupements, sont parvenues à retrouver la trace du conducteur. Pour les enquêteurs, son attitude a été «grossièrement irresponsable et aurait pu facilement se terminer par une tragédie. Il a non seulement mis en danger sa propre vie, mais la vie d’autres personnes innocentes utilisant l’autoroute ce jour-là.»

Résultats: le voilà condamné à 18 mois d'interdiction de conduite, à 100 heures de travaux d'intérêt public et à 2000 euros d'amende.

Créé: 02.05.2018, 13h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.