Mardi 18 juin 2019 | Dernière mise à jour 08:19

Uruguay Le policier l’amende pour «beauté excessive»

Un agent uruguayen a tenté de séduire une conductrice avec une manœuvre pour le moins originale. Il n’aurait pas dû.

Son délit routier? «Circulation sur la voie publique avec beauté excessive», indique la prune.

Son délit routier? «Circulation sur la voie publique avec beauté excessive», indique la prune. Image: Facebook/El Telegrafo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Franchissement d’une ligne blanche? Temps de parcage dépassé? Excès de vitesse? Non, rien de tout ça: une Uruguayenne a été verbalisée pour «beauté excessive»…

L’histoire révélée par le média local «El Telegrafo» est devenue virale. Elle a eu lieu durant l’après-midi du 25 mai dans la ville de Paysandú, à l’ouest du pays. Un agent de police a alors stoppé une conductrice. Puis il lui a remis un PV sur lequel on peut lire: «Imprudence dans la conduite – circulation sur la voie publique avec beauté excessive». Et si ce n’était pas assez clair le policier a ajouté: «je t’aime».

La sanction va tomber

On ne sait pas si l’«excessivement belle» conductrice a trouvé la manœuvre charmante ou lourdingue mais elle était déplacée. L’agent qui a profité de son uniforme et de sa position pour la draguer en subira les conséquences. La sanction possible va de la simple suspension à la perte de son emploi en passant par une réaffectation dans une autre municipalité, explique «El Telegrafo».

(Le Matin)

Créé: 12.06.2019, 07h09

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.