Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 12:14

France voisine Le proprio suisse d’ânes baladeurs pointé du doigt

Deux ânes en vadrouille ont semé la zizanie près de Genève. Ce n’est pas la première fois et ça n'amuse pas les gendarmes.

Il a fallu trois gendarmes pour attraper deux ânes fugueurs.

Il a fallu trois gendarmes pour attraper deux ânes fugueurs. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mardi vers 14 h 30, la circulation a été perturbée à Contamine-sur-Arve, en France voisine, non loin de Genève. La raison? Deux ânes «surpris à divaguer» le long d’une route, relate «Le Messager».

Le quotidien raconte que trois gendarmes ont dû être mobilisés pour attraper les ânes. Dont ils n’ont d’abord pas su quoi faire. «Le propriétaire des animaux résidant en Suisse et ne se rendant sur place que tous les deux jours, les gendarmes ont dû faire appel au voisinage pour identifier le lieu où rapatrier les ânes», peut-on lire.

Amusant? Contacté par «le Messager», le major local s’est surtout montré agacé. «Cela fait plusieurs fois que ça se produit en quelques jours, il faut vraiment que les propriétaires soient plus vigilants, d’autant que ça peut avoir des conséquences graves et provoquer des accidents», a-t-il pesté.

Créé: 14.06.2019, 18h55

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.