Vendredi 18 octobre 2019 | Dernière mise à jour 03:01

France Ligotée et brûlée à l'acide dans un parking souterrain

La victime a été découverte vendredi soir et ses jours ne semblent pas en danger. Son compagnon est recherché par la police.

Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une femme de 39 ans a été retrouvée ligotée, le corps brûlé à l'acide, vendredi soir, dans un parking souterrain d'Echirolles (F), dans la banlieue sud de Grenoble. Son compagnon était activement recherché, a-t-on appris dimanche, de source judiciaire.

Prévenus par un ami du compagnon ayant recueilli ses confidences par téléphone, les policiers ont découvert la mère de famille dans une voiture. Le véhicule était stationné dans un box fermé, a-t-on précisé, confirmant une information du« Dauphiné Libéré». La victime pourrait être restée là plusieurs heures avant d'avoir été secourue.

Brûlée à l'acide sur 20% du corps, la femme a été transportée à l'hôpital des grands brûlés à Lyon, selon la même source. Ses jours ne sont pas en danger mais son état de santé n'a pas permis aux enquêteurs de l'entendre.

Les circonstances de l'affaire restent encore floues. Inconnu de la justice, son compagnon, principal suspect, était toujours en fuite dimanche. (afp/nxp)

Créé: 11.12.2016, 12h25


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.