Samedi 19 octobre 2019 | Dernière mise à jour 18:11

Trafic Lions, singes, flamants, requins: les folles prises d’Interpol

Les photos des saisies opérées lors d’une opération mondiale montrent l’ampleur et la diversité du trafic d’animaux. Saisissant.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Interpol et l’Organisation mondiale des douanes ont mené au mois de juin une gigantesque opération mondiale contre le trafic d’animaux sauvages. Les chiffres annoncés mercredi donnent le tournis, avec des saisies dans 109 pays et 582 suspects interpellés.

Dans le détail, voici les prises. 440 défenses d’éléphant et 545 kg d’ivoire, 30 félins, plus de 4300 oiseaux, 23 primates vivants, 5 cornes de rhinocéros, près de 1500 reptiles vivants, près de 10 000 tortues ou autant de spécimens d’espèces sauvages marines comme des coraux, des hippocampes mais aussi des dauphins et des requins…

«Un double fléau»

Des chiffres qui sont parlants. Mais les images proposées par Interpol le sont tout autant. (Voire galerie ci-dessus). Bébé tigre, flamant, primate, scarabées, hippocampes séchés, manteau en fourrure de lynx: les photos montrent l’incroyable ampleur et la diversité du trafic d’animaux.

«La criminalité liée aux espèces sauvages est un double fléau qui dépouille l’environnement de ses ressources et qui a des répercussions bien plus profondes à cause de la violence, du blanchiment d’argent et de la fraude qui lui sont associés», a rappelé le secrétaire général d’Interpol Jürgen Stock.

Créé: 11.07.2019, 16h28


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.