Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 19:27

Contrebande ll cachait des cigarettes et des médicaments dans son coffre

Un homme a été arrêté par des gardes-frontière près de l'Autriche avec des dizaines de cartouches de cigarettes et de boîtes de médicaments contre les troubles de l'érection qui étaient cachées dans le coffre de sa voiture.

Image: DR/Photo d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les gardes-frontière helvétiques ont intercepté et remis à la police un contrebandier de cigarettes et de médicaments interdits à la douane austro-suisse de Widnau (SG).

Au total, 450 cartouches de cigarettes et 200 boîtes de comprimés contre les troubles de l'érection étaient cachées dans sa voiture.

Le suspect - un Serbe âgé de 43 ans - a tenté de s'enfuir à pied durant le contrôle mené le 15 février par les gardes-frontière. Un chien policier a permis de l'arrêter quelques centaines de mètres plus loin. Les papiers et les plaques d'immatriculation de son véhicule avaient été falsifiés.

Le conducteur risque une amende de plusieurs milliers de francs. Il doit en outre s'acquitter d'une taxe douanière de 22'000 francs sur la marchandise importée, indique mardi le Corps des gardes-frontière. (ats/nxp)

Créé: 10.03.2015, 11h56

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.