Samedi 15 décembre 2018 | Dernière mise à jour 00:05

Attentats en Norvège Un magasin d'habits au nom d’Anders Breivik

Très prisée chez les militants de la droite dure, la marque Thor Steinar choque mais se défend de faire exprès.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La polémique, rapportée par le journal Die Welt, est née dans la ville de Chemnitz, dans l’ouest de la Saxe. C’est là que Thor Steinar vient d’ouvrir un magasin nommé «Breivik». La marque est connue pour permettre aux militants d’extrême-droite d’afficher leurs opinions politiques de manière plus discrète qu’avec l’accoutrement traditionnel des skinheads, à base de «boots» et de «bombers».

Pourquoi Breivik? Selon Thor Steinar, qui use fréquemment du drapeau norvégien sur ses habits, il s’agit tout bêtement du nom d’une ville au sud-est d’Oslo. La marque précise qu’elle avait déjà tenté d’ouvrir un magasin à ce nom en 2008, à Hambourg, bien avant les attentats perpétrés par Anders Behring Breivik en 2011 à Oslo, et sur l’île d’Utøya. Ces attaques, qui ont fait 77 morts, étaient censées barrer la route aux «marxistes» coupable de laisser l’Europe se faire coloniser par l’Islam, selon leur auteur.

Malgré les explications de Thor Steinar, les autorités de la ville sont en train de tout mettre en œuvre pour faire fermer le magasin au plus tôt. Des rondes de citoyens sont annoncées devant le shop. (Le Matin)

Créé: 07.03.2012, 11h00