Samedi 17 août 2019 | Dernière mise à jour 16:00

Coire La maison brûle à cause d'un gril à gaz

Un barbecue s'est mis à flamber sur la terrasse d'une maison à Coire. Les flammes ont atteint l'habitat. Il n'y a pas de blessés.

Les dégâts de l'incendie sont importants.

Les dégâts de l'incendie sont importants. Image: Police de Coire

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'incendie d'un gril au gaz a mis le feu à la façade et au rez-de-chaussée d'une maison familiale, mardi soir à Coire. Personne n'a été blessé, mais les dégâts atteignent plusieurs centaines de milliers de francs.

Le propriétaire des lieux avait mis en marche son barbecue sur sa terrasse, lorsque ce dernier a pris feu vers 20 h 40, indique mercredi la police grisonne. Il n'a pas pu empêcher les flammes de se propager à la façade de la bâtisse.

En peu de temps, la façade était ravagée par le feu. Les flammes ont même pénétré à l'intérieur de la demeure. À l'arrivée des pompiers, l'ensemble du rez-de-chaussée était en feu.

La quarantaine de pompiers dépêchés sur place ont rapidement pu maîtriser l'incendie. Ils ont réussi à l'éteindre au bout d'une heure. La police cantonale a ouvert une enquête. (ats/nxp)

Créé: 17.07.2019, 10h33

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.