Mardi 12 novembre 2019 | Dernière mise à jour 23:54

Lausanne Manif' contre le négoce des matières premières

Dans un froid glacial, 250 manifestants ont rejoint le Beau-Rivage Palace, à Ouchy, où se tient durant trois jours un sommet international de négoce.

Quelque 250 personnes ont manifesté contre la spéculation des matières premières, ce 19 mars 2018 à Lausanne.
Vidéo: Keystone

Galerie photo

Lausanne: manifestation contre la spéculation sur les matières premières

Lausanne: manifestation contre la spéculation sur les matières premières Dans un froid glacial, 250 manifestants ont rejoint le Beau-Rivage Palace, à Ouchy, où se tient durant trois jours un sommet international de négoce.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La manifestation s'est déroulée dans le calme, même si le propos était parfois musclé. «Affameurs, dégagez», «C'est pas les déplacés, c'est pas les exilés, c'est les traders qu'il faut virer» ont clamé les manifestants tout le long du cortège qui les a conduits du centre-ville jusqu'au bord du lac.

Les participants ont défendu le droit des peuples à disposer de leurs ressources. Ils ont dénoncé le «commerce criminel» des traders, qui se fait «avec la complicité des autorités», la Suisse étant une importante place de négoce sur les matières premières. «La famine cotée en bourse», pouvait-on lire sur des panneaux.

Le sommet, baptisé FT Global Commodities Summit, se tient jusqu'à mercredi dans le palace lausannois. Ce rendez-vous, qui en est à sa septième édition, accueille d'importants financiers et négociants en pétrole, métaux et céréales.

Avant de lancer le cortège, les participants ont observé une minute de silence en hommage à Marielle Franco, une militante brésilienne assassinée il y a quelques jours à Rio. Ils ont appelé à la solidarité avec les peuples du monde entier.

Les manifestants ont été maintenus à distance de l'hôtel Beau-Rivage, une barrière les empêchant de s'en approcher. Par le passé, la manifestation s'est parfois révélée plus mouvementée. Des manifestants avaient tenté d'entrer dans l'hôtel, entraînant une riposte ferme des forces de l'ordre. (ats/nxp)

Créé: 19.03.2018, 20h28

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.