Mardi 12 novembre 2019 | Dernière mise à jour 11:26

Reconvilier La mère du bébé découvert dans un sac poubelle serait jurassienne

La justice et la police ne communiquent plus à ce stade de l'enquête. Pour protéger la maman qui venait d'accoucher de sa petite fille, ses proches ou toute autre personne impliquée.

C'est près de la barrière du parking (à g.) de la salle des Fêtes de Reconvilier que deux employés communaux ont fait la macabre découverte. On aperçoit au fond la halle de tennis de l'Orval.

C'est près de la barrière du parking (à g.) de la salle des Fêtes de Reconvilier que deux employés communaux ont fait la macabre découverte. On aperçoit au fond la halle de tennis de l'Orval. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La macabre découverte, en fin de semaine passée à Reconvilier, bouleverse toute la Suisse romande. Ce drame du désespoir d'une maman - très jeune, selon plusieurs sources - a été mis au jour par deux employés communaux ce funeste jeudi 17 janvier. «Ils faisaient leur travail. Ils vidaient les poubelles. Ils ont découvert la petite sur le parking entre la salle des Fêtes et la halle de tennis», explique Daniel Buchser, maire de la commune du Jura bernois.

«Elle est probablement de la région»

L'endroit est légèrement isolé du village et se situe au bout d'un quartier de villas. C'est là, dans un sac poubelle, près d'une barrière que le petit corps sans vie, de type caucasien, a été déposé. A priori entre le mardi soir 15 janvier et le jeudi 17 peu avant midi. Reconvilier fait partie du réseau de collecte des déchets de l'entreprise Celtor, qui gère deux déchèteries intercommunales à Tavannes et à Péry-La Heutte. Selon le planning communal, le jour de ramassage de Reconvilier était agendé au mercredi 16.

C'est dans un sac poubelle comme celui-ci que le nouveau-né était dissimulé. DR

L'appel à témoins et les vastes investigations, immédiatement lancés par le Ministère public du Jura bernois-Seeland et la police cantonale bernoise, ont permis de retrouver la mère du bébé décédé vendredi après-midi. Il s'agirait d'une jeune fille du Jura bernois. «Elle est probablement de la région. Le sac poubelle où le nouveau-né a été découvert était un sac taxé Celtor qui fait partie du réseau régional (ndlr. 27 communes concernées)», précise encore le maire de Reconvilier, Daniel Buchser. De là à dire qu'elle vivrait à Reconvilier, l'élu ne peut pas se prononcer.

Au village, une commerçante abonde dans ce sens. L'utilisation d'un sac taxé Celtor pour cacher la dépouille confirme son ressenti: «Ce doit être une femme de la région. Le chemin qui mène à la halle des Fêtes n'est pas facilement repérable par les gens de passage.»

Mort-né ou pas?

Le bébé de sexe féminin est-il mort-né? L'accouchement a-t-il eu lieu dans des conditions précaires et provoqué le décès de l'enfant? Le nourrisson était-il vivant avant d'être jeté aux ordures? A-t-il succombé à une hypothermie? Sa maman était-elle dans un tel état de détresse qu'elle n'a pas eu d'autres choix que de le dissimuler dans un «simple» sac à ordures et espèrer que personne ne le découvre? «Si le sac a été déposé là, c’est pour qu’il soit remarqué», estime à l'inverse une des plus proches voisines du parking désormais morbide. Des examens médico-légaux poussés sont en cours précisément pour déterminer les circonstances exactes de la mort de la petite.

S'agissant de la mère de la petite disparue, impossible de savoir si elle est actuellement hospitalisée ou détenue et si elle a déjà pu être auditionnée. Le Ministère public régional Jura bernois-Seeland et les forces de l'ordre ne font plus aucun commentaire pour l'instant. Ce que confirme ce lundi Christoph Gnägi, porte-parole de la police cantonale bernoise: «Nous avons encore beaucoup de clarifications à faire, notamment sur le rôle joué par la maman. La médecine légale doit aussi nous aider à comprendre comment l'enfant est morte, mais ce sera long. Pour l'instant, nous ne nous exprimons plus, afin de protéger les personnes impliquées. Nous le ferons en temps voulu.»

evelyne.emeri@lematin.ch

Créé: 21.01.2019, 11h57

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.