Mercredi 19 décembre 2018 | Dernière mise à jour 10:26

Gaggiolo Le meurtrier présumé d'une prof du Tessin sera jugé

Le Ministère public du Tessin a publié lundi l'acte d'accusation pour homicide et atteinte à la paix des morts.

C'est à la douane italo-suisse que le corps a été retrouvé.

C'est à la douane italo-suisse que le corps a été retrouvé. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Ministère public se base sur un faisceau d'indices, a-t-il indiqué dans un communiqué. L'affaire n'a pu être éclaircie que grâce à la collaboration entre les autorités d'enquête suisses et italiennes, précise-t-il. On ignore encore quand se déroulera le procès.

Agé aujourd'hui de 49 ans, l'accusé, qui s'avère le beau-frère de la victime, a été arrêté deux jours après le crime, en octobre 2016, alors qu'il rentrait en Suisse de nuit. Il a admis partiellement les faits. Le corps sans vie de la victime avait été trouvé en Italie, sur un terrain difficilement praticable, à quelques kilomètres de Stabio (TI) où elle était domiciliée.

Selon les premiers éléments de l'enquête, il était apparu que la victime avait été tuée chez elle puis transportée jusqu'au lieu où elle a été découverte. Malgré la pluie, elle était allongée sans chaussures ni veste. Elle ne portait sur elle ni papiers d'identité, ni téléphone portable.

Les enquêteurs italiens expliquent que la femme a été littéralement «jetée». Sa dépouille présentait seulement de légères écorchures. (ats/nxp)

Créé: 13.11.2017, 21h49

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.