Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 04:09

Bosnie Un migrant s'endort sur les rails et meurt écrasé

Selon un témoignage, le migrant se serait endormi sur les rails d'un train. Un second migrant s'est fait mortellement agresser sur un parking au nord-est du pays.

Il est fréquent que des migrants marchent le long des rails de chemin de fer pour avancer. (Photo d'illustration)

Il est fréquent que des migrants marchent le long des rails de chemin de fer pour avancer. (Photo d'illustration) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux migrants ont été retrouvés morts, dont un écrasé par un train, dans le nord-ouest de la Bosnie , a-t-on appris jeudi de source policière. Des milliers de migrants s'entassent à la frontière avec la Croatie, pays membre de l'Union européenne.

Selon un témoignage, le migrant écrasé par le train se serait endormi sur les rails. Il est fréquent que des migrants marchent le long des rails de chemin de fer pour avancer. Par ailleurs, dans la nuit de lundi à mardi, un autre migrant, d'origine algérienne, a été agressé par plusieurs personnes sur un parking à Tuzla (nord-est) et est décédé à l'hôpital, selon la police. Deux personnes soupçonnées de l'avoir poignardé ont été arrêtées, a indiqué la police mercredi.

Quelque 5000 migrants se trouvent actuellement dans le canton de Bihac, dont environ 3500 dans des centres d'accueil et les autres dans des logements privés ou en mouvement, selon la police. Près de 20'000 ont été recensés sur le territoire de ce canton depuis le début de l'année. (ats/nxp)

Créé: 01.08.2019, 14h45

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.