Mercredi 8 avril 2020 | Dernière mise à jour 06:54

Canton de Glaris Arrêté, relâché, il meurt peu après dans une dispute

Une dispute à Näfels vendredi a viré au drame. L'homme avait été arrêté jeudi pour avoir crié «Allahu Akbar».

Image prétexte

Image prétexte Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme est mort et une femme a été gravement blessée vendredi soir dans une chambre d'hôtel à Näfels (GL). La police évoque un «délit relationnel». L'homme, un Turc de 30 ans, est décédé sur place, alors que la femme, du même âge, a été héliportée à l'hôpital.

Les faits se sont produits dans une chambre d'hôtel du centre sportif Linth Arena, selon les premiers éléments de l'enquête, écrit la police cantonale dans un communiqué samedi. Une dispute a éclaté entre les deux personnes, dont la cause demeure pour l'heure obscure, soulignent les forces de l'ordre.

D'autres clients de l'établissement ont entendu des cris provenant de la chambre. Ils sont venus apporter leur aide et ont tenté de séparer l'agresseur non armé de sa victime, déjà grièvement blessée. Cette femme, une Suissesse d'origine turque, souffre de contusions multiples et de blessures importantes aux yeux. Elle a été héliportée à l'hôpital universitaire de Zurich. En raison de ses blessures, elle n'a pas encore pu être interrogée.

L'homme a perdu conscience et a pu être réanimé avant l'arrivée d'une ambulance. Il est pourtant décédé sur place quelques instants plus tard. Selon la police, il pouvait être sous l'influence de médicaments, alcool ou autres drogues.

Toutefois, l'enquête doit encore faire la lumière sur les circonstances de sa mort. Selon un porte-parole de la police, une autopsie sera pratiquée. Les résultats seront disponibles au plus tôt dans quelques jours.

Un vol très agité

La police glaronnaise sait déjà que l'homme avait pris un vol ralliant la Turquie à la Suisse jeudi. Durant le trajet Istanbul-Zurich, il s'était physiquement comporté de manière suspecte, d'après plusieurs médias. Il aurait forcé certains voyageurs à manger du yaourt et aurait crié plusieurs fois «Allahu Akbar».

La police cantonale zurichoise avait été appelée par l'équipage en raison d'un passager récalcitrant, avait-elle indiqué. L'équipage avait finalement attaché ce dernier à un siège peu avant l'atterrissage. Une fois arrivé à l'aéroport de Zurich, il avait été remis à la police. Il s'était alors évanoui avant d'être transféré au service médical de garde. Il avait pu quitter l'hôpital vendredi déjà.

La police glaronnaise suppose que le drame de Näfels est un délit relationnel. L'homme et la femme se connaissaient, a indiqué un porte-parole. C'est elle qui est venue le chercher à sa sortie de l'hôpital à Zurich.

L'enquête doit encore déterminer les circonstances du drame, le mobile et recueillir davantage d'informations sur le ressortissant turc. (ats/nxp)

Créé: 12.05.2018, 02h39

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.