Jeudi 21 mars 2019 | Dernière mise à jour 20:27

Bulgarie Le mystère du chat émeraude

Des habitants de Varna ont découvert qu'un des chats du quartier devenait toujours un peu plus vert. On a cru d'abord à un mauvais traitement.

Les médias locaux évoquent l'hypothèse que le chat est entré en contact avec de la peinture dans un garage.
Vidéo: Ruptly.tv

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un chat émeraude, repéré à Varna, en Bulgarie, a surpris les habitants du quartier pour deux raisons. La couleur bien sûr, mais aussi parce que l'animal devenait un peu plus vert heure après heure. Dans un premier temps, cette découverte a créé une vive émotion: on a cru que le pauvre animal était la victime d'un propriétaire cruel. Une page Facebook a même été créée pour réclamer que le criminel soit puni.

Les médias locaux privilégient cependant une autre hypothèse, le félin est probablement entré en contact avec de la peinture verte qui aurait fuité dans un garage en l'absence de son propriétaire qui vit actuellement à l'étranger. Les médias relèvent encore que des habitants ont manifesté leur intention d'amener le chat chez un vétérinaire. Ils estiment néanmoins que la peinture n'est pas toxique puisque Mistigri n'est pas tombé malade, malgré le fait qu'il lèche régulièrement son pelage.

Le mystère du chat émeraude n'en reste pas moins à élucider avec certitude. (Le Matin)

Créé: 05.12.2014, 11h15

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.