Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 01:47

Inde New Delhi: 17 morts dans l'incendie d'un hôtel

Un incendie dans un hôtel du centre de New Delhi a fait au moins 17 victimes, dont un enfant.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au moins 17 personnes sont mortes mardi avant l'aube dans l'incendie d'un hôtel bon marché dans le centre de New Delhi, ont annoncé à l'AFP les pompiers de la capitale indienne.

Le feu s'est déclaré à l'hôtel Hotel Arpit Palace, situé dans un quartier dense et central de la mégapole, et a ravagé tout le dernier étage.

«Nous avons confirmé avec les autorités hospitalières, le bilan est maintenant de 17 (morts) dont un enfant», a déclaré à l'AFP Sunil Choudhary, un responsable des pompiers.

L'incendie a été maîtrisé après plusieurs heures et 35 personnes ont été secourues par les pompiers. Selon la presse locale, une femme et un enfant sont morts lorsqu'ils ont essayé de se sauver en sautant par la fenêtre.

«Il y avait des panneaux en bois dans les couloirs, à cause de quoi les gens n'ont pas pu utiliser les couloirs pour évacuer», a indiqué un autre responsable des pompiers à la presse.

Les autorités estiment qu'environ 120 personnes dormaient dans le bâtiment lorsque le feu s'est déclaré au milieu de la nuit.

Trois Birmans disparus

Construit il y a près de 25 ans, l'hôtel se situe dans le quartier de Karol Bagh, constitué de petites rues encombrées. La zone compte une multitude d'hôtels où vont parfois loger des voyageurs étrangers au budget réduit ainsi qu'hommes et femmes d'affaires.

Trois Birmans descendus à l'Arpit Palace sont portés disparus, a rapporté la chaîne de télévision NDTV.

Les incendies accidentels sont fréquents en Inde en raison d'une règlementation laxiste et du non-respect fréquent des normes de sécurité.

Grave négligence

Pour leurs détracteurs, entrepreneurs en bâtiment et propriétaires rognent sur la sécurité pour économiser de l'argent, profitant en cela des dysfonctionnements et de l'apathie des autorités municipales.

«Les bâtiments ne peuvent être construits que jusqu'à quatre étages à Delhi», a déclaré à NDTV Satyendra Jain, un ministre du gouvernement de la capitale.

«Cet hôtel a été construit jusqu'à six étages. C'est une négligence grave de la part des inspecteurs qui ont autorisé les étages supplémentaires à être construits», a-t-il ajouté.

Sur Twitter, le Premier ministre Narendra Modi s'est dit «très attristé» par les pertes de vies humaines.

En décembre, huit personnes ont péri et plus d'une centaine ont été blessées dans un incendie qui s'était déclaré dans un hôpital public de Bombay (ouest).

(afp/nxp)

Créé: 12.02.2019, 05h24

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters