Samedi 4 avril 2020 | Dernière mise à jour 13:34

Neuchâtel De nuit, une voiture percute un cheval sur l'autoroute

Après un premier choc, un second véhicule a roulé sur la carcasse de l'animal échappé d'un manège.

L'accident s'est produit sur l'A5 à la hauteur de l'échangeur Le Landeron-Cressier.

L'accident s'est produit sur l'A5 à la hauteur de l'échangeur Le Landeron-Cressier. Image: Google Street View

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un cheval échappé d'un manège a été tué accidentellement sur l'autouroute, dimanche soir vers 21h05. L'animal est entré sur l'A5 par un échangeur au Landeron (NE), entre les lacs de Bienne et de Neuchâtel. Une voiture conduite par un quadragénaire habitant Neuchâtel a alors percuté l'équidé de plein fouet, chaussée Lausanne, à la hauteur de la sortie Le Landeron-Cressier.

Selon la police neuchâteloise, l'animal s’était échappé d’un manège environ une heure plus tôt. «Sous l’effet du choc, le cheval fut projeté sur la voie de gauche et la glissière centrale de sécurité», rapporte la police.

Seconde voiture

Une seconde voiture, conduite par un habitant de Büren an der Aare (BE) âgé de 34 ans, a roulé sur la carcasse, occasionnant des dommages au véhicule.

Légèrement blessés, les occupants des deux voitures ont été pris en charge par trois ambulances. Les pompiers du Détachement de premiers secours (DPS) de Neuchâtel sont intervenus pour prendre en charge la dépouille de l’animal.

Vincent Donzé

Créé: 23.03.2020, 09h13

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.